Retour

Limoges-gare: à la recherche des décors d’origine

Limoges-gare: à la recherche des décors d'origine

On ne présente plus la gare des Bénédictins à Limoges, source d’inspiration de divers réalisateurs, choisie par Jean-Pierre Jeunet entre toutes les gares européennes pour nous faire voyager dans une ambiance parfumée avec Audrey Tautou jusqu’à …. Instambul.

Chef d’œuvre d’architecture de l’entre-deux guerres, ses ouvertures sont ornées de vitraux réalisés par Francis Chigot en 1927-1928, diffusant une lumière douce et légère grâce à la coloration des verres imprimés en jaune et brun.

Limoges-gare: à la recherche des décors d'origineSur 775 m2 de vitrages et de la verrière centrale de la coupole se détaillent feuillages et châtaignes, emblème du Limousin. Cette œuvre de Francis Chigot, reconnue en France et dans le monde, lui a survécu grâce au travail de restauration qui a pu lui être réservé. 

On apprend aujourd’hui que d’autres pièces d’origine de la gare, les boiseries de style Art déco conçues par Roger Gonthier, l’architecte Brachet et le porcelainier Camille Tharaud, auront été dissimulées pour être sauvées de la destruction.

Embarquez avec nos passionnés du patrimoine, Jacques et Martine, jusqu’au musée historail de Saint-Léonard et la grange où elles étaient bien cachées. 

Que découvriront-ils aussi ? Une carte touristique d’origine de la gare en toile enduite signée… Francis Chigot 

Vous connaissez ? vous aimez ?

Francis Chigot © 2020 Tous droits réservés – Mentions LégalesPolitique de Confidentialité Chinese (Simplified)EnglishFrench

Association loi 1901 – SIRET 844 690 644 00019