Back to all Post

Chigot Chirurgien du vitrail à Moulins

Francis Chigot restitue une base de colonne et l’empiètement de la croix, restauration des vitraux de la Cathédrale Notre-Dame de Moulins (Allier).

Sauvetage d'un patrimoine altéré par les guerres et intempéries

Un chœur et des chapelles en pur gothique flamboyant et 16 verrières chefs d’œuvre de peinture sur verre (1440-1550). Durement touchées en 1836 par un orage de grêle et surtout par l’explosion d’un dépôt d’obus en 1918 ! À chaque fois, « on » a replacé comme on pouvait les débris récupérés.

À Chigot, homme de confiance des Monuments historiques, de reprendre l’ensemble de ce patrimoine d’exception. Il sort tout juste du chantier de la cathédrale de Poitiers, qui lui a valu tous les éloges. À lui, ici, de recomposer le puzzle d’origine, et là de restituer les manques et les bouche-trous de façon intelligente. 1946, 1949 surtout, 1958 : l’atelier n’a pas cessé d’intervenir sur Notre-Dame.

Un puzzle de vitraux en pièces et de visages en miettes

Des visages en miettes : l’héritage du passé. Verrière des Ducs
Tête et auréole refaites de Catherine d’Alexandrie.

Par chance, la Médiathèque du Patrimoine et de la Photographie, de Charenton-le-Pont, a conservé sous deux cotes (80/125/9 et 1998/17/3) des tirages en noir et blanc des photos faites avant et après restauration de plusieurs des verrières emportées à Limoges pour être remises en état. 

Des photos prises à l’atelier sur ordre des Monuments Historiques, en reconstituant l’intégralité du remplage de pierre par des découpes de contreplaqué. 

Une verrière à cinq lancettes datant du XVème siècle

Voici la verrière Q commandée vers 1440 par le très riche Gilles Le Tanneur, trésorier du duc de Bourbon, pour sa chapelle familiale. Une verrière à cinq lancettes, dont trois consacrées à un Calvaire, la Vierge et saint Jean encadrant un Christ en croix (5). Au-dessus, 18 pièces de vitrail logées dans une résille de pierre, évoquant la Résurrection. Le tout revu par Chigot.

Radiographies : l'avant et l'après restauration Chigot

AVANT restauration
Soufflet sommital du vitrail de Marie Madeleine.
APRES Restauration
Chigot a repris le corps de la sainte en ravissement.
Diapositive précédente
Diapositive suivante
AVANT restauration
La tête de la Vierge
APRES Restauration
La tête de la Vierge
Diapositive précédente
Diapositive suivante
AVANT restauration
APRES Restauration
Chigot restitue une base de colonne et l’empiètement de la croix.
Diapositive précédente
Diapositive suivante

Source : Corpus Vitrearum, Auvergne-Limousin, 2011.

 

Recherche, texte et photos : François Landries

Francis Chigot © 2020-2023 Tous droits réservés – Mentions LégalesPolitique de Confidentialité

Association loi 1901 reconnue d’intérêt général en date du 15 novembre 2021 – SIRET 844 690 644 00019 

Soutenez l’action de l’Association

Je fais un don
À L'association Francis Chigot
L’Association Francis Chigot, reconnue d’intérêt général, a besoin de vos dons pour continuer et développer ses actions.
Je rejoins
& Francis Chigot
  • Membre actif : 20€
  • Membre bienfaiteur : à partir de 100 €
    (Cotisation par CB ou Chèque)